Ancestry

Quelleninformationen

Ancestry.com. Französische Todesfälle durch Guillotine, 1792-1796 [Datenbank online]. Provo, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2009.
Ursprüngliche Daten: Genéalogie60, comp. Les 13 045 Guillotines Pendant la Terreur. Compiègne, France: Genéalogie60, 2006-2009.

 Französische Todesfälle durch Guillotine, 1792-1796

Diese Datenbank enthält einen Index mit mehr als 13.000 Einzelpersonen, die im Zusammenhang mit der französischen Revolution zwischen 1792 und 1796 zum Tode verurteilt wurden. Die meisten dieser Hinrichtungen wurden mit der Guillotine ausgeführt.

La guillotine est bien connue comme instrument d’exécution en France, particulièrement durant la Révolution française.

Cette base de données contient un index de plus de 13 000 personnes condamnées à être exécutées pendant la Révolution française entre 1792 et 1796. La majorité des exécutions étaient par la guillotine. Cet index contient également les noms de certains individus condamnés à mort par pendaison, noyade, peloton d’exécution ou autre. Bien que cet index contienne un grand nombre de noms, il ne représente pas toutes les personnes exécutées durant cette période.

L’index a été créé à partir du livre suivant compilé par Louis Marie Prudhomme : Histoire générale et impartiale des erreurs, des fautes et des crimes commis pendant la Révolution française, à dater du 24 août 1787 : contenant le nombre des individus qui ont péri par la révolution, de ceux qui ont émigré, et les intrigues des factions qui pendant ce temps ont désolé la France., Paris : s.n., 1796. Cet index a été compilé à partir de la section du livre intitulée, « Dictionnaire des individus condamnés à mort pendant la Révolution ».

Les informations sur chaque personne peuvent inclure :

  • Nom

  • Date approximative du décès

  • Lieu de résidence

  • Profession

Les dates de décès sont approximatives car la date indexée correspond généralement à la date de la condamnation à mort. Bien qu’un grand nombre d’exécutions aient lieu le même jour, un intervalle d’un jour ou plus entre la date de la condamnation et la date de l’exécution peut arriver.